Sur quelles différentes parties de l’oreille puis-je me faire percer ?

Se faire percer les oreilles est une coutume qui se fait  dès la naissance si votre enfant est de sexe féminin. Cette opération est rapide et plus ou moins indolore selon les cas. Lorsqu’une personne grandie et atteint l’âge adulte, elle peut décider elle-même de se faire poser plusieurs piercings à l’oreille ou non. Voici une liste des zones de l’oreille où il est possible de se faire percer.

Le long de l’hélix

L’hélix c’est le cartilage qui se replie sur lui-même à partir du niveau supérieur de votre oreille jusqu’à la limite intérieure du lobe. En partant du conduit auditif dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, c’est toute la zone couvrant l’oreille et qui forme une barrière protectrice en cartilage. Elle est relativement sensible. Or, il est néanmoins possible de se faire percer à divers endroits de l’hélix à condition d’utiliser une aiguille et non un pistolet à piercings. En fonction des zones à percer, chaque opération porte un nom. A ce niveau-ci, on parle de piercing hélix, de piercing industriel ou de piercing orbital.

Sur les plis intérieurs de l’oreille

L’intérieur de votre oreille est composé de plusieurs plis, tous faits de cartilage. À commencé par le petit triangle de cartilage à l’avant de l’oreille, puis par la petite vague qui se situe entre l’hélix et le conduit auditif, en passant par la partie supérieur plate située au-dessus du conduit, l’intérieur d’une oreille peut donc être percé à divers endroits. La cicatrisation d’une opération de perçage à ces endroits requiert plusieurs mois (3 à 12 mois) selon les cas. Il est important que les aiguilles utilisées soient des aiguilles de précision et cela demande le savoir-faire d’un professionnel de percer d’effectuer un piercing Daith, un piercing Snug, un piercing Rook ou un piercing tragus à ces endroits.

Au niveau du lobe

Le lobe, c’est la chair qui pend naturellement au bout de vos oreilles. Contrairement aux zones précédemment citées, il est très facile de percer cette zone au moyen d’une aiguille ou d’un pistolet piercings car il y a très peu de chance que cela s’infecte si le perçage est bien réalisé. En fonction de l’épaisseur du lobe de chaque individu, il est possible d’y caser 1, 2 ou 3 trous. De quoi arborer des boucles d’oreilles en tout genre, le lobe peut également être percé horizontalement pour ceux et celles qui aiment l’originalité. À ce moment là, seuls les bouts de vos barbells seront visibles donnant ainsi l’impression à ceux qui vous regardent que le milieu de votre lobe est vide.

Tatouages éphémères et décalcomanies : des contre-indications ?
Le tatouage au henné : idéal le temps d’un été !