Quels sont les endroits les plus douloureux pour un tatouage ?

Se faire tatouer n’est pas une décision à prendre à la légère. Le motif que vous comptez graver sur votre peau y restera durant de nombreuses années. C’est pourquoi il est important de bien le choisir et de savoir à quel endroit vous allez demander au tatoueur de vous le dessiner. Certaines zones du corps sont plus sensibles que d’autres. En voici quelques-unes.

Près du cerveau

Si votre tatouage se trouve sur votre crâne ou au niveau de votre visage, sachez que vous allez endurer une douleur vive non seulement au moment de vous faire tatouer mais aussi au moment de vous faire enlever votre tatouage si vous ne l’aimez plus. En effet, si de nos jours, il est maintenant possible d’effacer certains tatouages au laser, cela coûte cher et ce n’est pas facile à supporter. Le crâne est une zone du corps où il est dangereux de se faire tatouer, car si votre tatoueur n’est pas un professionnel disposant d’un équipement adéquat, les conséquences d’un tatouage raté sur cette zone peuvent être terribles : surdité, cancer de la peau, etc.

Au niveau des points d’articulation

Les doigts, les poignets, les coudes, le bassin, l’avant et l’arrière des genoux ainsi les chevilles sont des zones hyper sensibles du corps humain. Ce sont des zones clé, car c’est là que se situent les points d’articulation qui permettent à tout individu de se mouvoir. Si vous prévoyez de choisir ces zones pour vos futurs tatouages, sachez que vous allez passer de longues heures à souffrir. L’aiguille du tatoueur va sous la peau. Si elle touche un os ou l’un de vos tendons, vous allez ressentir une vive douleur qui ne s’apaisera que plusieurs heures après. Pour certains, la douleur peut aller au-delà de 48 heures.

Près des parties génitales

Cela peut paraître cool de se faire tatouer tout autour des parties génitales, car ce sont des zones où le tatouage ne sera visible que par celle ou celui avec qui vous partagez vos nuits. Cependant, les zones se trouvant près des parties génitales sont des endroits délicats. L’épaisseur de la peau y est très mince, par conséquent, cela prend un temps de cicatrisation plus long afin que cela ne fasse plus mal. Il y a là un grand nombre de nerfs. Par ailleurs, il est assez dangereux de tatouer ces zones, car les produits utilisés peuvent aller dans le sang et provoquer un dérèglement hormonal.

Zoom sur la nouvelle mode du tatouage mandala
Pourquoi les taouages polynésiens ont-ils autant de succès ?